Le refuge, premier pas vers l’éveil (I)

2017/09/28

Le 1er octobre 2009 a marqué une transition importante dans l'organisation de nos traditionnelles assemblées, puisqu'à compter de cette date, notre institution choisit de leur donner un rôle éducatif en proposant une session de retraite appelée « Session de retraite de pratiques collectives intensives du 1er octobre ». De plus, du 5 au 7 novembre, une autre session a été consacrée au Sûtra du Lotus en l'honneur du jour où le bodhisattva Avalokiteshvara renonça au monde. Dans l'après-midi du 5 novembre, le Vénérable Maître Xuecheng transmettait le refuge à l'assistance en lui faisant part de ses instructions.


Vertueux fidèles,


Votre volonté de venir recevoir la transmission du refuge est un gage de bonheur peu commun. Cette cérémonie, jalon primordial dans l'entrée dans le monde du bouddhisme, revêt en cela une importance particulière. Certains parmi vous qui n'avaient pas pris refuge par le passé viennent peut-être de s'engager tout juste dans cette voie. Que ce soit votre première fois ou non, je me réjouis ô combien pour vous tous. Venir ici prendre refuge fait de ce temple un sanctuaire pour chacun comme pour tous, l'immuable demeure où vous vivrez l'essence du bouddhisme et l'éveil à la sagesse.



Tout ce qui appartient au monde est impermanent, le Dharma et son sanctuaire restent immuables. Le Dharma, par sa doctrine, conduit à briser les rets de l'illusion en ouvrant la conscience ; le Dharma conduit à sortir de la douleur au profit du bonheur, à rendre sage un homme vulgaire et à convertir les passions en sagesse parfaite.


Ici, après la prise de refuge, est prévu un curriculum approprié qui, avec ses règles, vous serve de guide. Sans cela, vous risqueriez, après avoir reçu votre attestation, de rester dans le vague en ignorant quoi faire et comment, avec personne pour s'en soucier. Comme c'est un phénomène très répandu, nous proposons, chez nous, un accompagnement spécifique pour les adeptes laïcs ; de sorte que, si les moines au monastère s'appliquent à approfondir le Dharma, les adeptes laïcs en fassent de même chez eux. À cet effet, nous avons créé le Bureau de l'Éducation avec une division chargée du suivi du cursus appelée Département des Études. Vous irez donc vous inscrire à ce département après la cérémonie. Et là, les choses sérieuses vont commencer. Tous les week-ends il y a ici des cours animés et menés par vos condisciples. En outre, il y a, en ville, des groupes où apprendre le Dharma et discuter entre vous de vos expériences. Cela vous donne le moyen de pouvoir progresser pas à pas dans votre compréhension du bouddhisme, tout en améliorant peu à peu son assimilation ; au risque, sinon, de rester sans savoir à quoi rime le refuge dans les Trois Joyaux, une fois la cérémonie passée. Résultat : vous ne seriez pas assez motivés pour suivre les cours. Désormais nous suivons donc ensemble le programme pédagogique. Par la suite, prenez le temps et l'habitude de venir au temple vous joindre aux activités ou travailler comme bénévoles pour accumuler des ressources en sagesse et en mérite, développer de saines dispositions et semer les bonnes graines qui donneront le fruit de l'éveil. Le cursus imposé par notre institution est une exigence essentielle de notre part envers les fidèles, même si ce n'est peut-être pas le cas dans d'autres sanctuaires bouddhistes. Soyez dès lors déterminés ! Sachez persévérer, sachez poursuivre vos efforts si vous voulez assimiler l'enseignement du Bouddha et le maîtriser pour en tirer vraiment profit.


Pourrez-vous y arriver ?


(La foule) Oui, oui !


Alors c'est bien !

WeChat Longquan International

Χ