II. À la poursuite du Dharma, une période d'efforts et de récompenses (I)

2017/09/27

Le quinzième jour du sixième mois selon le calendrier lunaire (le 16 juillet) en 1981, Maître Xuecheng demanda à prendre refuge dans les Trois Joyaux. A cette époque, la transmission du refuge faite par les adeptes était très répandue dans la région. Cependant, la mère de Maître Xuecheng n'était pas d'accord avec cette dé¬marche et ne voulait pas que son fils prît refuge auprès des adeptes. Elle l'emmena dans un petit temple dans la montagne voisine et pria un bhikkhu de transmettre le refuge à son fils.


Le jour du Nouvel An chinois de 1982, accompagné d'un adepte au nom de Fu Jinfu, Maître Xuecheng s'en alla vénérer le Bouddha dans le temple Dongshan du village Yuta. Quand il rentra chez lui deux jours plus tard, il discuta avec ses parents sur la possibilité de devenir moine. À ce moment-là, il ne restait qu'un semestre avant que Maître Xuecheng termine ses études à l'école secondaire. Alors ses parents lui proposèrent de se faire moine après avoir obtenu le diplôme de fin d'études. Le Maître leur répondit : « À quoi sert un diplôme pour un moine ? Si je ne peux pas devenir moine maintenant, je ne continuerai pas mes études, je resterai à la maison pour vous aider dans les champs et alléger votre fardeau. »



La mère du Maître l'amena alors au temple Dongshan de Yuta pour qu'il devienne moine. Là, un adepte répondant au nom de Liang Jinliang, qui deviendrait plus tard Maître Chide, constata ses bonnes dispositions et lui dit : « Tu présentes de bonnes dispositions. Tu devrais aller à la rencontre d'un grand maître. » Approuvant son idée, sa mère et M. Fu Jinfu l'emmenèrent au temple Guanghua de Putian pour le presenter au Vénérable Maître Yuanzhuo. Ce dernier était alors disciple du Véné¬rable Maître Yinguang et du Vénérable Maître Hongyi, et de son vivant, il assumait les fonctions de vice-président de l'Association bouddhiste de Chine et de président de son Comité consultatif.

WeChat Longquan International

Χ