Après le bac...

2017/09/27

Q : J’ai raté mon bac cette année bien que J’aie fait énormément d’efforts. Je ne sais pas comment continuer à vivre. Cet échec me privera probablement de beaucoup d’opportunités et influencera ainsi toute ma vie.

R : Ce qui influence notre vie, ce n’est pas l’échec, mais l’attitude que nous prenons en faisant face à l’échec.


Q : Comme je n’ai pas eu de bons résultats au bac, je commence à me renfermer sur moi-même. J’ai peur de rencontrer les parents, car mes cousins et cousines aînés ont tous été acceptés par des universités du premier rang. Je redoute de discuter mes résultats avec eux, et je n’ose même pas voir les gens. Comment faire ?

R : Il ne sert à rien de se cacher, tout comme l'autruche qui se cache la tête dans le sable. Cela donne du sens d’accepter la situation actuelle et de faire des efforts pour le futur.



Q : Je n’arrive pas à rester tranquille face à mes résultats d’examens et je pense aux mauvais côtés. Quelle tension morale !

R : Les résultats d’examens, bons ou mauvais, servent tous d’échelles pour monter en haut. Ils ne sont pas des terminaux des efforts.


Q : Dans mon université, des étudiants ont successivement mis fin à leurs vies en sautant du haut d’un bâtiment. Il semble que les étudiants sont mentalement fragiles. Comment faire pour qu’ils sachent apprécier la vie ?

R : Tout le monde a besoin d’une « Croyance » au fond de son coeur. Seulement après avoir trouvé les valeurs authentiques de la vie qu’on sait l’apprécier et bien la vivre. Les gens sont preoccupés, perdus et aveugles dans notre temps contemporain. Il faut que tous ceux qui sont clairvoyants fassent ensemble des efforts pour répandre les valeurs de bien, de vrai et de beau, afin d’inspirer les gens et rendre la société harmonieuse et heureuse.  

WeChat Longquan International

Χ